Le Capitole compte déjà deux Amérindiens dans ses rangs, mais ce sont des hommes, républicains. Deb Haaland a déjà remporté la première manche en s'imposant, le 5 juin, dans la primaire démocrate du 1er district du Nouveau-Mexique. " Promouvoir la diversité est important au ...

Le Capitole compte déjà deux Amérindiens dans ses rangs, mais ce sont des hommes, républicains. Deb Haaland a déjà remporté la première manche en s'imposant, le 5 juin, dans la primaire démocrate du 1er district du Nouveau-Mexique. " Promouvoir la diversité est important au Congrès ou ailleurs, a souligné l'avocate de 57 ans, interrogée par la chaîne de télévision ABC. Mais il faut aussi de la diversité pour les femmes de couleur les plus sous-représentées et de la diversité dans les différentes sphères de la vie. " En tant que mère célibataire, elle sait aussi ce que signifie lutter pour élever un enfant, ajoute-t-elle. Dans cette circonscription d'Albuquerque, urbaine à 91 %, la candidate a écrasé ses rivaux avec des thèmes chers à la gauche américaine : droits des homosexuels, énergies renouvelables, renforcement du système public de santé. Face à la républicaine Janice Arnold-Jones, dans ce district qui fut un bastion du Grand Old Party jusqu'en 2009, sa campagne devrait désormais tourner autour des moyens de doper l'économie du Nouveau-Mexique, de la législation sur les armes à feu et de l'immigration. Deb Haaland critique sévèrement la récente décision de l'administration Trump de séparer les enfants de leurs parents arrêtés après avoir passé clandestinement la frontière avec le Mexique au nom de la " tolérance zéro " face à l'immigration illégale.