Comparé à d'autres rivaux comme la Chine, la Russie et la Corée du Nord, l'Iran est le plus vulnérable. Le pays dispose d'un arsenal considérable de missiles à courte et moyenne portée, mais nombre d'entre eux sont relativement anciens et les principales cibles possibles - en Israël, au Bahreïn, au Qatar et en Arabie saoudite - ont été bien défendues. L'Iran peut également riposter en attaquant des pétroliers dans le golfe Persique, mais l'Arabie saoudite a travaillé dur ces dernières années pour accroître ses exportations par le terminal de Yanbu sur la mer Rouge, à quelque 1 500 kilomètres de l'Iran. Bref, l'Iran peut être malfaisante, mais n'a aucune chance dans une guerre avec les États-Unis.
...