La militante féministe s'est déshabillée, dévoilant sur sa poitrine l'inscription "no penis is no money?" (ndlr, "pas de pénis signifie pas d'argent?"), a constaté un photographe de Keystone. Elle s'est ensuite mise à genoux, brandissant une pancarte avec le slogan "keep your coins, give me change" (ndlr, "garde ton argent, donne-moi du changement").

Mais en moins d'une minute elle était déjà maîtrisée par cinq policiers. L'activiste a ensuite été emmenée au poste pour être interrogée, a seulement indiqué la police du canton des Grisons.

"Nous envoyons traditionnellement une délégation de militantes à Davos pour réclamer davantage de parité", a expliqué à l'agence de presse suisse ATS Inna Shevchenko, meneuse du mouvement féministe. "Les femmes sont trop peu représentées au WEF. Et dans l'économie en général", a-t-elle ajouté.

La militante féministe s'est déshabillée, dévoilant sur sa poitrine l'inscription "no penis is no money?" (ndlr, "pas de pénis signifie pas d'argent?"), a constaté un photographe de Keystone. Elle s'est ensuite mise à genoux, brandissant une pancarte avec le slogan "keep your coins, give me change" (ndlr, "garde ton argent, donne-moi du changement").Mais en moins d'une minute elle était déjà maîtrisée par cinq policiers. L'activiste a ensuite été emmenée au poste pour être interrogée, a seulement indiqué la police du canton des Grisons."Nous envoyons traditionnellement une délégation de militantes à Davos pour réclamer davantage de parité", a expliqué à l'agence de presse suisse ATS Inna Shevchenko, meneuse du mouvement féministe. "Les femmes sont trop peu représentées au WEF. Et dans l'économie en général", a-t-elle ajouté.