Les autorités locales rapportent qu'un adolescent de 17 ans a avoué avoir pris part au groupe de sept assaillants qui a tué Emma Kelty, 43 ans, après lui avoir dérobé ses équipements électroniques et de l'argent en espèces.

"L'adolescent a dit que la femme britannique a été atteinte par deux tirs de fusil de chasse et que son corps avait été jeté dans le fleuve", a décrit le commissaire Frederico Mendes dans un communiqué.

La victime a été abordée par le groupe alors qu'elle campait près de la ville de Coari, à 360 km de Manaus.

Après le meurtre, le groupe a ensuite tenté de vendre deux téléphone mobile, une tablette et une caméra GoPro dans ses villes voisines, a précisé la police.

Directrice d'une école, Emma Kelty débuté son voyage au Pérou pour suivre un bras de l'Amazone sur toute sa longueur, jusqu'à l'océan, avait-elle annoncé sur son blog.

Aventurière chevronnée, elle avait déjà participé à d'autres expéditions en solitaire, notamment dans le pole sud.

Très active sur les réseaux sociaux, l'aventurière avait publié son dernier Tweet le 13 septembre, racontant s'être retrouvée nez-à-nez avec "50 gars dans des bateaux à moteur avec des arcs".

Les autorités locales rapportent qu'un adolescent de 17 ans a avoué avoir pris part au groupe de sept assaillants qui a tué Emma Kelty, 43 ans, après lui avoir dérobé ses équipements électroniques et de l'argent en espèces."L'adolescent a dit que la femme britannique a été atteinte par deux tirs de fusil de chasse et que son corps avait été jeté dans le fleuve", a décrit le commissaire Frederico Mendes dans un communiqué.La victime a été abordée par le groupe alors qu'elle campait près de la ville de Coari, à 360 km de Manaus.Après le meurtre, le groupe a ensuite tenté de vendre deux téléphone mobile, une tablette et une caméra GoPro dans ses villes voisines, a précisé la police.Directrice d'une école, Emma Kelty débuté son voyage au Pérou pour suivre un bras de l'Amazone sur toute sa longueur, jusqu'à l'océan, avait-elle annoncé sur son blog.Aventurière chevronnée, elle avait déjà participé à d'autres expéditions en solitaire, notamment dans le pole sud.Très active sur les réseaux sociaux, l'aventurière avait publié son dernier Tweet le 13 septembre, racontant s'être retrouvée nez-à-nez avec "50 gars dans des bateaux à moteur avec des arcs".