Italie

Nous savons tous qu'il ne faut pas renverser du sel, mais en Italie c'est pareil pour l'huile d'olive. Qui le renverse peut se sauver du malheur uniquement en ajoutant du sel à l'huile renversé. Autre particularité italienne, le chiffre qui porte malheur n'est pas le 13, mais le 17. Donc le jour le plus mauvais est le vendredi 17. En Espagne par contre, ce jour est mardi le 13.

France

Les risques ne sont pas uniquement liés à la date. En France, le jour commence mal si on voit une araignée le matin : "Araignée le matin : chagrin" et "Araignée du midi : souci". Et ça devient encore pire si on pose une miche de pain à l'envers : cela attirerait le diable.

Grande-Bretagne

Mais attention ! En Grande-Bretagne aussi, le jour commence mal si on croise une pie solitaire sans la saluer par la phrase "Good morning Mister Magpie. How is your lady wife today ?" ("Bonjour Monsieur pie. Comment va votre femme aujourd'hui ?"). Cette superstition vient de l'idée que les pies apparaissent normalement en couple. Donc une pie seule signifie le malheur. Si on veut vraiment être sûr d'éviter la malchance, on peut encore ajouter la phrase "One for sorrow, two for joy!" ("Un pour le chagrin, deux pour la joie").

Allemagne

En Allemagne, il ne faut jamais souhaiter un joyeux anniversaire à l'avance. Sinon les démons seront encouragés à manipuler les bons voeux. Donc il faut bien attendre minuit avant de célébrer l'anniversaire en buvant un verre ensemble. Mais n'oubliez jamais de regarder dans les yeux des autres en trinquant à leur santé. Qui ne le fait pas cause sept ans du malheur dans ses relations amoureuses, mais également dans celles de l'autre personne. C'est là une superstition très importante en Allemagne, mais que l'on retrouve aussi dans d'autres pays, en Belgique notamment.

Portugal

Au Portugal, pour éviter le diable il ne faut jamais marcher en arrière, car le diable désire nous faire tomber dans un abîme. En Lituanie, le diable vient nous chercher quand on siffle à l'intérieur d'une maison.

Pologne

En Pologne, il ne faut jamais poser son sac au sol, car on risque que notre l'argent s'en aille immédiatement. Bizarrement, cette superstition est aussi connue dans des régions brésiliennes.

Russie

En Russie, et également dans d'autres pays de l'Est comme la Pologne, il ne faut pas offrir n'importe quel bouquet de fleurs. Il faut toujours que le nombre de fleurs soit impair parce que les bouquets composés d'un nombre pair de fleurs sont uniquement destinés aux enterrements. Mais ce n'est pas la seule chose à laquelle il faut faire attention quand on offre des fleurs à quelqu'un. Par exemple, les fleurs jaunes symbolisent la jalousie et l'infidélité, donc il faut mieux éviter de les offrir à son partenaire. En même temps il ne faut jamais échanger les fleurs ou d'autres objets au seuil ni donner la main dans l'entrée. En Russie, les gens pensent que cela apporte le malheur dans la maison. Un autre mauvais signe est de croiser une personne qui porte un seau vide. Alors, en Russie n'oubliez pas de mettre n'importe quoi dans votre seau pour vous protéger, vous et les autres aussi, de la malchance !

Croatie

En Croatie, pour protéger votre famille des accidents, il est important de faire attention quand on se coupe les ongles. Il ne faut surtout pas les couper le dimanche et ne pas mélanger les ongles coupés de la main avec ceux du pied.

Turquie

En Turquie, déposer un couteau ou des ciseaux directement dans la main de quelqu'un, causera une dispute entre vous deux. Donc les Turcs posent d'abord les objets sur une table afin que l'autre personne puisse les prendre sans risques.

Corée du Sud

Commençons par une superstition assez moderne : "Fan Death" (Mort par ventilateur). En Corée du Sud, personne ne dort avec un ventilateur allumé de crainte que le ventilateur vole l'oxygène dans la nuit et que l'on meure étouffé. On ignore pourquoi les ventilateurs ne font ça que pendant la nuit et pas en journée. Une superstition plus traditionnelle est basée sur le bouddhisme. Sur les tombeaux bouddhistes, les noms des morts sont toujours écrits en rouge. Donc il ne faut jamais écrire les noms en rouge, car ça pourrait causer la mort de cette personne.

Japon

Au Japon, comme en Corée du Sud, pas mal des superstitions se basent sur la religion et les rituels pour les morts. Par exemple à table, les gens n'échangent pas la nourriture d'une paire des baguettes à une autre paire, car ça ressemble au rituel de l'incinération quand les os sont mis dans l'urne. Quand on a fini notre repas, on pose les baguettes, mais il ne faut jamais les poser à la verticale sur les aliments. Il n'y a que dans les offrandes aux morts où les baguettes sont à la verticale. Si on le fait au quotidien, on risque de mettre les âmes des morts en colère. Il est intéressant aussi que dans des pays asiatiques comme la Chine, la Corée du Sud et le Japon, le quatre et le neuf sont des chiffres porte-malheur parce qu'ils se prononcent comme les mots pour "mort" (shi) et "souffrance" (kou).

Brésil

Au Brésil, à cause de la colonisation, des superstitions européennes sont bien connues. Mais bien sûr il y a aussi des superstitions brésiliennes : par exemple quand les invités partent de la maison, il est très important de leur ouvrir la porte. Sinon ils ne reviendront jamais.

Greta Pralle