Son corps se trouvait en contrebas de l'arête de Quinquabaye, située sur le versant Est du Petit-Veymont, à proximité immédiate du Grand-Veymont, dans le Vercors. Le randonneur a donc tenté lundi, en plein orage, de redescendre par cet itinéraire situé hors sentier et très raide, emprunté d'habitude par des alpinistes progressant encordés, explique le quotidien. Christophe Maertem, 39 ans, jardinier de profession domicilié à Halle, près de Bruxelles, avait donné signe de vie pour la dernière fois lundi à 15 heures alors que l'orage s'abattait sur le Vercors, précise le Dauphiné Libéré. Le corps de M. Maertem a été pris en charge et redescendu dans la vallée.

Son corps se trouvait en contrebas de l'arête de Quinquabaye, située sur le versant Est du Petit-Veymont, à proximité immédiate du Grand-Veymont, dans le Vercors. Le randonneur a donc tenté lundi, en plein orage, de redescendre par cet itinéraire situé hors sentier et très raide, emprunté d'habitude par des alpinistes progressant encordés, explique le quotidien. Christophe Maertem, 39 ans, jardinier de profession domicilié à Halle, près de Bruxelles, avait donné signe de vie pour la dernière fois lundi à 15 heures alors que l'orage s'abattait sur le Vercors, précise le Dauphiné Libéré. Le corps de M. Maertem a été pris en charge et redescendu dans la vallée.