Une petite foule de manifestants, brandissant pancartes et parapluies, a scandé "la Russie sera libre!", ou encore "la Russie sans censure!". Autorisé par la mairie de Moscou, le rassemblement était encadré par de nombreux policiers, dont certains casqués et armés.

Au moins onze personnes ont été arrêtées pendant qu'elles manifestaient leur soutien au journaliste Ali Ferouz, menacé d'expulsion vers l'Ouzbékistan, selon l'ONG russe OVD-Info spécialisée dans le suivi des arrestations.

Deux personnes agitant des drapeaux aux couleurs de l'arc-en-ciel ont aussi été interpellées, a également constaté un photographe de l'AFP sur place.

"Poutine, le gouvernement russe, nous vous disons une chose: laissez la technologie tranquille!", s'est exclamé un manifestant monté sur une estrade, selon une retransmission en direct de la manifestation sur Youtube.

"L'innovation, les technologies vaincront! Nous défendrons nos libertés", a-t-il continué. "Que ce soit dans les tribunaux ou par des manifestations, nous devons nous battre!".

Une manifestation similaire, ayant réuni un millier de personnes contre le contrôle accru des autorités russes d'internet, avait eu lieu le 23 juillet.

Ces manifestations interviennent dans le contexte d'un contrôle plus strict ces dernières années par les autorités du web russe, très utilisé par l'opposition, la tendance s'amplifiant actuellement sur fond de lutte antiterroriste.

Une petite foule de manifestants, brandissant pancartes et parapluies, a scandé "la Russie sera libre!", ou encore "la Russie sans censure!". Autorisé par la mairie de Moscou, le rassemblement était encadré par de nombreux policiers, dont certains casqués et armés. Au moins onze personnes ont été arrêtées pendant qu'elles manifestaient leur soutien au journaliste Ali Ferouz, menacé d'expulsion vers l'Ouzbékistan, selon l'ONG russe OVD-Info spécialisée dans le suivi des arrestations. Deux personnes agitant des drapeaux aux couleurs de l'arc-en-ciel ont aussi été interpellées, a également constaté un photographe de l'AFP sur place. "Poutine, le gouvernement russe, nous vous disons une chose: laissez la technologie tranquille!", s'est exclamé un manifestant monté sur une estrade, selon une retransmission en direct de la manifestation sur Youtube. "L'innovation, les technologies vaincront! Nous défendrons nos libertés", a-t-il continué. "Que ce soit dans les tribunaux ou par des manifestations, nous devons nous battre!". Une manifestation similaire, ayant réuni un millier de personnes contre le contrôle accru des autorités russes d'internet, avait eu lieu le 23 juillet.Ces manifestations interviennent dans le contexte d'un contrôle plus strict ces dernières années par les autorités du web russe, très utilisé par l'opposition, la tendance s'amplifiant actuellement sur fond de lutte antiterroriste.