Le patron sortant du groupe automobile français PSA, Philippe Varin, a annoncé mercredi renoncer à une retraite spéciale de 21 millions d'euros, un montant qui avait suscité la colère du monde politique et syndical.

"J'ai décidé de renoncer aux dispositions actuelles de mes droits à retraite", a déclaré M. Varin lors d'un point-presse au siège de PSA. Ce groupe industriel est en grande difficulté et a récemment procédé à des milliers de suppressions d'emplois et à une vaste restructuration.

Le patron sortant du groupe automobile français PSA, Philippe Varin, a annoncé mercredi renoncer à une retraite spéciale de 21 millions d'euros, un montant qui avait suscité la colère du monde politique et syndical. "J'ai décidé de renoncer aux dispositions actuelles de mes droits à retraite", a déclaré M. Varin lors d'un point-presse au siège de PSA. Ce groupe industriel est en grande difficulté et a récemment procédé à des milliers de suppressions d'emplois et à une vaste restructuration.