Les partisans du Brexit misent beaucoup sur un accord de libre-échange avec les Etats-Unis qui serait conclu rapidement après le divorce. Grand pourfendeur du multilatéralisme, M. Trump a plusieurs fois vanté les mérites d'un Brexit dur par le passé. En novembre, il avait même critiqué le premier accord conclu par Theresa May et l'Union européenne (UE), plaçant la Première ministre britannique dans une position délicate.

Dans un entretien au tabloïd The Sun à l'occasion de sa première visite officielle au Royaume-Uni, Donald Trump avait affirmé qu'à la place de Theresa May, il aurait négocié "très différemment". Mme May avait par la suite révélé que le président lui avait fait une surprenante suggestion pour réussir le Brexit: "Poursuivre l'UE en justice".

A quinze jours de la date théorique du divorce, les députés britanniques doivent se prononcent jeudi sur un report du Brexit.

Les partisans du Brexit misent beaucoup sur un accord de libre-échange avec les Etats-Unis qui serait conclu rapidement après le divorce. Grand pourfendeur du multilatéralisme, M. Trump a plusieurs fois vanté les mérites d'un Brexit dur par le passé. En novembre, il avait même critiqué le premier accord conclu par Theresa May et l'Union européenne (UE), plaçant la Première ministre britannique dans une position délicate. Dans un entretien au tabloïd The Sun à l'occasion de sa première visite officielle au Royaume-Uni, Donald Trump avait affirmé qu'à la place de Theresa May, il aurait négocié "très différemment". Mme May avait par la suite révélé que le président lui avait fait une surprenante suggestion pour réussir le Brexit: "Poursuivre l'UE en justice". A quinze jours de la date théorique du divorce, les députés britanniques doivent se prononcent jeudi sur un report du Brexit.