La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, a adopté, avec 230 voix pour, 197 contre et une abstention, selon des lignes quasi strictement partisanes, le chef d'"abus de pouvoir" contre le milliardaire républicain.

Elle doit se prononcer dans la foulée sur un second chef retenu à son encontre: "Entrave à la bonne marche du Congrès".

Il reviendra au Sénat d'organiser son procès, probablement en janvier. Les républicains, majoritaires à la chambre haute du Congrès, ne font pas mystère de leur intention de l'acquitter.

La Chambre des représentants a adopté mercredi un second chef d'accusation contre Donald Trump, entrave au travail du Congrès, en raison de son refus de participer à l'enquête en destitution le visant.

La Chambre, aux mains des démocrates, a adopté ce chef avec 229 voix pour, 198 contre et une abstention, selon des lignes strictement partisanes (à quatre exceptions près).

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, a adopté, avec 230 voix pour, 197 contre et une abstention, selon des lignes quasi strictement partisanes, le chef d'"abus de pouvoir" contre le milliardaire républicain. Elle doit se prononcer dans la foulée sur un second chef retenu à son encontre: "Entrave à la bonne marche du Congrès". Il reviendra au Sénat d'organiser son procès, probablement en janvier. Les républicains, majoritaires à la chambre haute du Congrès, ne font pas mystère de leur intention de l'acquitter. La Chambre des représentants a adopté mercredi un second chef d'accusation contre Donald Trump, entrave au travail du Congrès, en raison de son refus de participer à l'enquête en destitution le visant.La Chambre, aux mains des démocrates, a adopté ce chef avec 229 voix pour, 198 contre et une abstention, selon des lignes strictement partisanes (à quatre exceptions près).