"Le président russe Poutine a appelé pour me remercier et remercier les Etats-Unis de les avoir informé d'un projet d'attaque terroriste dans la magnifique ville de Saint-Pétersbourg", a tweeté M. Trump depuis la Floride où il est en vacances. "Ils ont été capables d'arrêter rapidement les suspects, de nombreuses vies ont été sauvées", a-t-il ajouté.

"Excellente et importante coordination!" Les services de sécurité russes (FSB) ont indiqué avoir incarcéré deux hommes soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat à Saint-Pétersbourg, dans "des endroits très fréquentés" lors des célébrations du Nouvel an et prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI).

Le FSB a précisé que ces arrestations avaient été réalisées sur la base de renseignements reçus de "nos partenaires américains".

Le Kremlin avait préalablement fait part des remerciements adressés par Vladimir Poutine à Donald Trump. Bien qu'opposés farouchement sur de nombreux dossiers internationaux, Moscou et Washington pointent régulièrement leur volonté réciproque de lutter contre le terrorisme.

La volonté de rapprochement entre les deux pays rivaux, exprimée par Donald Trump comme par son homologue russe Vladimir Poutine, se heurte depuis trois ans aux accusations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016, que le président des Etats-Unis a souvent minimisé. (

"Le président russe Poutine a appelé pour me remercier et remercier les Etats-Unis de les avoir informé d'un projet d'attaque terroriste dans la magnifique ville de Saint-Pétersbourg", a tweeté M. Trump depuis la Floride où il est en vacances. "Ils ont été capables d'arrêter rapidement les suspects, de nombreuses vies ont été sauvées", a-t-il ajouté. "Excellente et importante coordination!" Les services de sécurité russes (FSB) ont indiqué avoir incarcéré deux hommes soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat à Saint-Pétersbourg, dans "des endroits très fréquentés" lors des célébrations du Nouvel an et prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI). Le FSB a précisé que ces arrestations avaient été réalisées sur la base de renseignements reçus de "nos partenaires américains". Le Kremlin avait préalablement fait part des remerciements adressés par Vladimir Poutine à Donald Trump. Bien qu'opposés farouchement sur de nombreux dossiers internationaux, Moscou et Washington pointent régulièrement leur volonté réciproque de lutter contre le terrorisme. La volonté de rapprochement entre les deux pays rivaux, exprimée par Donald Trump comme par son homologue russe Vladimir Poutine, se heurte depuis trois ans aux accusations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016, que le président des Etats-Unis a souvent minimisé. (