Pourtant, votre théâtre de l'absurde est toujours d'une brûlante acuité. Rhinocéros date de 1959. Vous aviez 50 ans au moment d'écrire cette pièce qui commence à une terrasse de bistrot, sur une petite place. Très vite, et sans que le spectateur puisse le constater visuellement, la réalité se distord : des rhinocéros s'insinuent dans la ville. En réalité, ce sont des hommes qui ont muté, atteints de rhinocérite. Fameuse trouvaille, que cette maladie à corne pour nous parler de la gangrène du nazisme et de la manière dont on la nie alors qu'elle se répand dans tout le corps.
...