"Vous engendrez la violence avec vos questions", a affirmé M. Trump à une journaliste qui lui demandait si sa rhétorique avait pu contribuer au climat actuel aux Etats-Unis.

"Nombre de journalistes engendrent la violence en n'écrivant pas la vérité (...) Les médias Fake News engendrent la violence", a-t-il ajouté depuis les jardins de la Maison Blanche avant de partir pour un meeting de campagne en Virginie occidentale.

"Si les médias écrivaient de façon impartiale et exacte, il y aurait beaucoup moins de violence dans notre pays", a-t-il encore dit.

Le 45e président des Etats-Unis accuse régulièrement ceux qu'il qualifie de "médias Fake News" d'être les "ennemis du peuple".

"Il y a une grande colère dans notre pays liée au traitement erroné, et souvent malhonnête, de l'information", avait-il lancé fin octobre.

"Vous engendrez la violence avec vos questions", a affirmé M. Trump à une journaliste qui lui demandait si sa rhétorique avait pu contribuer au climat actuel aux Etats-Unis. "Nombre de journalistes engendrent la violence en n'écrivant pas la vérité (...) Les médias Fake News engendrent la violence", a-t-il ajouté depuis les jardins de la Maison Blanche avant de partir pour un meeting de campagne en Virginie occidentale. "Si les médias écrivaient de façon impartiale et exacte, il y aurait beaucoup moins de violence dans notre pays", a-t-il encore dit. Le 45e président des Etats-Unis accuse régulièrement ceux qu'il qualifie de "médias Fake News" d'être les "ennemis du peuple". "Il y a une grande colère dans notre pays liée au traitement erroné, et souvent malhonnête, de l'information", avait-il lancé fin octobre.