Presque trois ans après Chérie, je vais chez Charlie, récit sur l'attentat du 7 janvier 2015, vous publiez Le Goût de la belle vie. Ce livre, c'est ce qu'on appelait, dans la Grèce antique, un thrène : un très beau chant funèbre.

Je suis journaliste et écrivain. J'ai écrit un cycle d'ouvrages sur mon couple. Il y a eu Lettre ouverte aux hommes qui n'ont toujours rien compris aux femmes, Chambre à part et Georges, si tu savais. Je ne voulais pas clore ce cycle sur l'attentat à Charlie, qu'il se finisse ainsi, parce que le 7 janvier ne ressemble pas à notre vie. Non, ma vie avec Georges, c'est une parenthèse de bonheur de quarante-sept années, et j'ai eu besoin de dire ce qu'elle avait été.
...