Le 22 mars 2016, des terroristes frappent Bruxelles. Quel est votre état d'esprit ?

Un moment de sidération, d'hébétude. Le terrorisme est terrible, partout, bien sûr, mais comme je vais plusieurs fois par mois à l'aéroport, dans le métro, je me suis senti encore plus directement concerné par les événements. L'horreur absolue...
...