Les opérations, délicates, reprendront lundi matin. Il faut au minimum 10 heures d'intervalle aux équipes de secours avant de reprendre le chemin vers la cavité où se trouve le reste du groupe, au bout de plusieurs kilomètres comprenant des passages sous eau.

"Conditions idéales"

L'équipe internationale qui intervient sur le site avait estimé dimanche que les conditions étaient idéales pour entamer la délicate intervention, aussi car de nouvelles pluies s'annonçaient. Les jeunes qui sont encore dans le réseau de cavités et de tunnels se trouvent au même point que là où ils sont réfugiés depuis plusieurs jours, sur un espace rocheux à quatre kilomètres à l'intérieur.

Le délai de 10 heures minimum nécessaire avant la reprise des opérations est requis entre autres pour mettre en service de nouvelles réserves d'oxygène pour les plongeurs et pour placer l'équipement adéquat le long du trajet. Initialement, l'équipe sur place pensait pouvoir faire émerger le premier enfant sauvé en soirée, mais l'évacuation a pu être menée avec succès plus de deux heures en avance sur ce qui était prévu.

Les opérations, délicates, reprendront lundi matin. Il faut au minimum 10 heures d'intervalle aux équipes de secours avant de reprendre le chemin vers la cavité où se trouve le reste du groupe, au bout de plusieurs kilomètres comprenant des passages sous eau. L'équipe internationale qui intervient sur le site avait estimé dimanche que les conditions étaient idéales pour entamer la délicate intervention, aussi car de nouvelles pluies s'annonçaient. Les jeunes qui sont encore dans le réseau de cavités et de tunnels se trouvent au même point que là où ils sont réfugiés depuis plusieurs jours, sur un espace rocheux à quatre kilomètres à l'intérieur. Le délai de 10 heures minimum nécessaire avant la reprise des opérations est requis entre autres pour mettre en service de nouvelles réserves d'oxygène pour les plongeurs et pour placer l'équipement adéquat le long du trajet. Initialement, l'équipe sur place pensait pouvoir faire émerger le premier enfant sauvé en soirée, mais l'évacuation a pu être menée avec succès plus de deux heures en avance sur ce qui était prévu.