L'ancien président du Liberia Charles Taylor a été condamné mercredi à cinquante ans de prison par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) qui l'avait reconnu coupable le 26 avril de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre.


"La chambre vous condamne unanimement à une peine unique de cinquante ans d'emprisonnement", a déclaré le juge samoan Richard Lussick, lors d'une audience publique à Leidschendam, dans la banlieue de La Haye.

Le Vif.be avec Belga

L'ancien président du Liberia Charles Taylor a été condamné mercredi à cinquante ans de prison par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) qui l'avait reconnu coupable le 26 avril de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre. "La chambre vous condamne unanimement à une peine unique de cinquante ans d'emprisonnement", a déclaré le juge samoan Richard Lussick, lors d'une audience publique à Leidschendam, dans la banlieue de La Haye. Le Vif.be avec Belga