Les deux grimpeurs ont été blessés sur l'Elbrouz à une altitude de 5.200 mètres. La femme est décédée mais son compagnon a pu être secouru. "L'homme blessé a été évacué à 18h45 (mercredi 17h45 HB)", a affirmé à l'agence TASS un porte-parole pour le ministère des situations d'urgence de la république de Kabardino-Balkarie. Il a précisé que l'homme avait été pris en charge par les secours.

Les deux victimes faisaient partie d'un groupe de 14 personnes en route vers le sommet du mont Elbrouz, le plus haut d'Europe, accompagné par cinq guides. Le groupe était enregistré auprès du ministère des situations d'urgence.

Les Affaires étrangères belges suivent, avec l'ambassade à Moscou, "la situation de très près afin de prêter assistance aux victimes et à leurs familles". Il s'agit, selon l'agence Tass, du second accident en 24 heures dans la région, un autre randonneur espagnol ayant perdu la vie.

Les deux grimpeurs ont été blessés sur l'Elbrouz à une altitude de 5.200 mètres. La femme est décédée mais son compagnon a pu être secouru. "L'homme blessé a été évacué à 18h45 (mercredi 17h45 HB)", a affirmé à l'agence TASS un porte-parole pour le ministère des situations d'urgence de la république de Kabardino-Balkarie. Il a précisé que l'homme avait été pris en charge par les secours. Les deux victimes faisaient partie d'un groupe de 14 personnes en route vers le sommet du mont Elbrouz, le plus haut d'Europe, accompagné par cinq guides. Le groupe était enregistré auprès du ministère des situations d'urgence.Les Affaires étrangères belges suivent, avec l'ambassade à Moscou, "la situation de très près afin de prêter assistance aux victimes et à leurs familles". Il s'agit, selon l'agence Tass, du second accident en 24 heures dans la région, un autre randonneur espagnol ayant perdu la vie.