Les réseaux jihadistes, et celui créé par Oussama ben Laden en particulier, "ont tenté de monter depuis longtemps une série d'attaques simultanées en Europe", a-t-il dit à l'AFP. "Mais cette fois, autant que nous sachions, il n'y a rien de très tangible".

Les projets d'attentats, qui ont mis l'Europe sur le qui-vive, "étaient au niveau des discussions initiales, pas même au niveau des planifications opérationnelles" a ajouté M. Barrett, ancien chef du contre-terrorisme au MI6 (services de renseignements extérieurs britanniques).

"Pour Al-Qaïda, il est très efficace de voir une histoire pareille faire le tour du monde", précise M. Barrett. "Ils ont obtenu l'attention du monde entier, et c'est ce qu'ils cherchent. Leur but est de terroriser, pas de tuer. Ils ne sont pas stupides. Ils peuvent ainsi obtenir beaucoup avec pas grand chose".

Levif.be avec Belga

Les réseaux jihadistes, et celui créé par Oussama ben Laden en particulier, "ont tenté de monter depuis longtemps une série d'attaques simultanées en Europe", a-t-il dit à l'AFP. "Mais cette fois, autant que nous sachions, il n'y a rien de très tangible". Les projets d'attentats, qui ont mis l'Europe sur le qui-vive, "étaient au niveau des discussions initiales, pas même au niveau des planifications opérationnelles" a ajouté M. Barrett, ancien chef du contre-terrorisme au MI6 (services de renseignements extérieurs britanniques). "Pour Al-Qaïda, il est très efficace de voir une histoire pareille faire le tour du monde", précise M. Barrett. "Ils ont obtenu l'attention du monde entier, et c'est ce qu'ils cherchent. Leur but est de terroriser, pas de tuer. Ils ne sont pas stupides. Ils peuvent ainsi obtenir beaucoup avec pas grand chose". Levif.be avec Belga