"Le président Trump a fait part de son souhait de travailler étroitement avec le président élu Macron pour faire face à des défis communs et il a souligné la longue et solide tradition de coopération entre les Etats-Unis et son plus vieil allié, la France", a poursuivi le compte-rendu de la Maison Blanche.

Dès dimanche, le président américain avait félicité M. Macron pour sa "large victoire", dans un tweet.

Le magnat de l'immobilier n'avait pas directement pris position dans l'élection présidentielle française, mais il avait laissé entendre que la récente attaque terroriste perpétrée à Paris profiterait à la candidate d'extrême droite Marine Le Pen.

Nombre de ses partisans ont pour leur part soutenu activement Mme Le Pen, qui affrontait M. Macron au second tour.

L'ancien président démocrate Barack Obama avait, lui, apporté très clairement son soutien à Emmanuel Macron.

"Il a défendu des valeurs progressistes, il a mis en avant le rôle important que la France joue dans l'Europe et dans le monde", avait-il souligné dans une vidéo s'achevant par ces mots en français: "En marche! Vive la France!".

"Le président Trump a fait part de son souhait de travailler étroitement avec le président élu Macron pour faire face à des défis communs et il a souligné la longue et solide tradition de coopération entre les Etats-Unis et son plus vieil allié, la France", a poursuivi le compte-rendu de la Maison Blanche.Dès dimanche, le président américain avait félicité M. Macron pour sa "large victoire", dans un tweet.Le magnat de l'immobilier n'avait pas directement pris position dans l'élection présidentielle française, mais il avait laissé entendre que la récente attaque terroriste perpétrée à Paris profiterait à la candidate d'extrême droite Marine Le Pen.Nombre de ses partisans ont pour leur part soutenu activement Mme Le Pen, qui affrontait M. Macron au second tour.L'ancien président démocrate Barack Obama avait, lui, apporté très clairement son soutien à Emmanuel Macron."Il a défendu des valeurs progressistes, il a mis en avant le rôle important que la France joue dans l'Europe et dans le monde", avait-il souligné dans une vidéo s'achevant par ces mots en français: "En marche! Vive la France!".