La Chine est le pays qui a été le plus affecté, avec des sécheresses, des tempêtes, des inondations et un tremblement de terre en août 2014 qui a tué 731 personnes. En 2014, 87% des catastrophes naturelles sont liées au climat, dans la tendance enregistrée ces 20 dernières années, avec plus de phénomènes associés au climat (sécheresses, inondations, glissements de terrain, tempêtes, cyclones ...) que de catastrophes géophysiques comme les tremblements de terre, les tsunamis ou les éruptions volcaniques. Dans ce rapport, la FICR met l'accent sur le rôle des acteurs locaux (ONG et diverses institutions humanitaires) pour fournir les secours appropriés et déplore que l'essentiel des financements vont aux organisations internationales, ces acteurs locaux n'ayant reçu directement que 1,6% des ressources humanitaires octroyées sur la période 2010-2014. Le nombre total de victimes (8.186 morts) lié aux catastrophes naturelles en 2014 est le plus bas depuis 1986 (7.303 morts), note le rapport diffusé jeudi.

La Chine est le pays qui a été le plus affecté, avec des sécheresses, des tempêtes, des inondations et un tremblement de terre en août 2014 qui a tué 731 personnes. En 2014, 87% des catastrophes naturelles sont liées au climat, dans la tendance enregistrée ces 20 dernières années, avec plus de phénomènes associés au climat (sécheresses, inondations, glissements de terrain, tempêtes, cyclones ...) que de catastrophes géophysiques comme les tremblements de terre, les tsunamis ou les éruptions volcaniques. Dans ce rapport, la FICR met l'accent sur le rôle des acteurs locaux (ONG et diverses institutions humanitaires) pour fournir les secours appropriés et déplore que l'essentiel des financements vont aux organisations internationales, ces acteurs locaux n'ayant reçu directement que 1,6% des ressources humanitaires octroyées sur la période 2010-2014. Le nombre total de victimes (8.186 morts) lié aux catastrophes naturelles en 2014 est le plus bas depuis 1986 (7.303 morts), note le rapport diffusé jeudi.