Pyongyang veut encourager un plus grand nombre de visiteurs étrangers à pousser les portes de ses magasins et boutiques de luxe vendant des produits en dollars.

"Dans le passé, la Corée du Nord incitait les touristes à suivre des itinéraires dont l'attention se concentrait sur des sites pittoresques dans un but de propagande. Mais maintenant, le pays semble résolu à encaisser des dollars", a indiqué une source à Yonhap.

Le conseil de sécurité de l'ONU a imposé en mars de nouvelles sanctions contre le régime à la suite du nouvel essai nucléaire réalisé en janvier et du lancement d'un missile à longue portée en février.

Pyongyang veut encourager un plus grand nombre de visiteurs étrangers à pousser les portes de ses magasins et boutiques de luxe vendant des produits en dollars. "Dans le passé, la Corée du Nord incitait les touristes à suivre des itinéraires dont l'attention se concentrait sur des sites pittoresques dans un but de propagande. Mais maintenant, le pays semble résolu à encaisser des dollars", a indiqué une source à Yonhap. Le conseil de sécurité de l'ONU a imposé en mars de nouvelles sanctions contre le régime à la suite du nouvel essai nucléaire réalisé en janvier et du lancement d'un missile à longue portée en février.