Abdel Malik Petitjean, né en 1996 à Saint-Dié-des-Vosges (19 ans), n'avait pas fait l'objet de condamnations et la justice ne disposait pas de ses empreintes ni de son ADN, ce qui a retardé son identification. Le jeune homme était toutefois fiché "S" depuis le 29 juin pour avoir tenté de rejoindre la Syrie via la Turquie, selon une source proche de l'enquête. Des prélèvements ADN effectués sur sa mère ont permis son identification.

Le premier tueur a été identifié comme étant Adel Kermiche, un Français d'également 19 ans, assigné à résidence avec un bracelet électronique après être sorti de prison en mars.

Abdel Malik Petitjean, né en 1996 à Saint-Dié-des-Vosges (19 ans), n'avait pas fait l'objet de condamnations et la justice ne disposait pas de ses empreintes ni de son ADN, ce qui a retardé son identification. Le jeune homme était toutefois fiché "S" depuis le 29 juin pour avoir tenté de rejoindre la Syrie via la Turquie, selon une source proche de l'enquête. Des prélèvements ADN effectués sur sa mère ont permis son identification. Le premier tueur a été identifié comme étant Adel Kermiche, un Français d'également 19 ans, assigné à résidence avec un bracelet électronique après être sorti de prison en mars.