Comme un air de guerre froide. Le Premier ministre et candidat à la présidentielle russe, Vladimir Poutine, a promis un réarmement "sans précédent" de la Russie rendu indispensable, selon lui, par la politique conjointe des Etats-Unis et de l'Otan.
Dans un article consacré à la question militaire et publié ce lundi dans le journal officiel Rossiïskaïa Gazeta, Vladimir Poutine avance la nécessité de répondre au déploiement d'un bouclier antimissile en Europe, par les Etats-Unis et l'Otan. "L'époque exige une politique déterminée de renforcement du système de défense aérien et spatial du pays. C'est la politique des Etats-Unis et de l'Otan en matière de défense antimissile qui nous y pousse", écrit le Premier ministre russe.

590 milliards d'euros consacrés au réarmement

"Vingt-trois mille milliards de roubles (590 milliards d'euros) vont être consacrés au total à ces objectifs (de réarmement) dans la décennie à venir", précise Vadimir Poutine, soulignant qu'"il ne peut y avoir en la matière trop de patriotisme".

"On prétend parfois que la renaissance du complexe militaro-industriel est un joug pour l'économie, un lest insurmontable qui aurait en son temps ruiné l'URSS. Je suis convaincu que c'est une profonde erreur", écrit l'ex-agent du KGB. Au contraire. "Le renouveau du complexe militaro-industriel va devenir une locomotive pour le développement des secteurs les plus divers", affirme l'homme fort de la Russie, quasi-assuré de revenir le 4 mars au Kremlin.

LeVif.be avec l'Express

Comme un air de guerre froide. Le Premier ministre et candidat à la présidentielle russe, Vladimir Poutine, a promis un réarmement "sans précédent" de la Russie rendu indispensable, selon lui, par la politique conjointe des Etats-Unis et de l'Otan. Dans un article consacré à la question militaire et publié ce lundi dans le journal officiel Rossiïskaïa Gazeta, Vladimir Poutine avance la nécessité de répondre au déploiement d'un bouclier antimissile en Europe, par les Etats-Unis et l'Otan. "L'époque exige une politique déterminée de renforcement du système de défense aérien et spatial du pays. C'est la politique des Etats-Unis et de l'Otan en matière de défense antimissile qui nous y pousse", écrit le Premier ministre russe. 590 milliards d'euros consacrés au réarmement "Vingt-trois mille milliards de roubles (590 milliards d'euros) vont être consacrés au total à ces objectifs (de réarmement) dans la décennie à venir", précise Vadimir Poutine, soulignant qu'"il ne peut y avoir en la matière trop de patriotisme". "On prétend parfois que la renaissance du complexe militaro-industriel est un joug pour l'économie, un lest insurmontable qui aurait en son temps ruiné l'URSS. Je suis convaincu que c'est une profonde erreur", écrit l'ex-agent du KGB. Au contraire. "Le renouveau du complexe militaro-industriel va devenir une locomotive pour le développement des secteurs les plus divers", affirme l'homme fort de la Russie, quasi-assuré de revenir le 4 mars au Kremlin. LeVif.be avec l'Express