Selon le ministre des Affaires étrangères Sergey Lavrov, la Russie regrette le décès de militaires turcs dans l'offensive sur la région d'Idleb. La Russie est prête à travailler à assurer la sécurité des soldats turcs dans la région, assure le ministre.

Il ajoute cependant, selon les médias étatiques russes, qu'on attend de la Turquie qu'elle participe activement à chasser les groupes terroristes de ce bastion rebelle.

Ces dernières semaines, le gouvernement turc a plusieurs fois accusé la Russie de ne pas suffisamment brider le régime syrien, dont elle est un des principaux soutiens. Dans l'autre sens, le ministère russe de la Défense a accusé jeudi soir la Turquie de violer un accord sur la Syrie en soutenant des rebelles avec des tirs d'artillerie et des drones dans la zone d'Idleb.

Selon le ministre des Affaires étrangères Sergey Lavrov, la Russie regrette le décès de militaires turcs dans l'offensive sur la région d'Idleb. La Russie est prête à travailler à assurer la sécurité des soldats turcs dans la région, assure le ministre. Il ajoute cependant, selon les médias étatiques russes, qu'on attend de la Turquie qu'elle participe activement à chasser les groupes terroristes de ce bastion rebelle. Ces dernières semaines, le gouvernement turc a plusieurs fois accusé la Russie de ne pas suffisamment brider le régime syrien, dont elle est un des principaux soutiens. Dans l'autre sens, le ministère russe de la Défense a accusé jeudi soir la Turquie de violer un accord sur la Syrie en soutenant des rebelles avec des tirs d'artillerie et des drones dans la zone d'Idleb.