La destruction a nécessité l'évacuation de près de 4.000 riverains. Quelque 400 membres des forces de l'ordre ont été déployés pour prévenir d'éventuels pillages dans la zone évacuée où les habitants devraient pouvoir rentrer chez eux dans la soirée.

Les deux vice-Premiers ministres, Matteo Salvini (Ligue, extrême droite) et Luigi Di Maio (Mouvement 5 étoiles, antisystème), étaient présents sur place.

Le démantèlement du pont a commencé en février, avec le démontage des différents tronçons entre les plus petits piliers.

Vendredi, un premier élément du nouveau pont doit arriver par bateau à Gênes. Le gouvernement a promis que le nouveau viaduc autoroutier en acier et en béton, dessiné par l'architecte italien Renzo Piano, serait ouvert à la circulation en avril 2020.

Le 14 août 2018, une partie du pont Morandi, du nom de l'architecte qui l'a conçu dans les années 1960, s'était effondrée de façon inattendue, entraînant dans sa chute véhicules et passagers, parmi lesquels quatre enfants.

La destruction a nécessité l'évacuation de près de 4.000 riverains. Quelque 400 membres des forces de l'ordre ont été déployés pour prévenir d'éventuels pillages dans la zone évacuée où les habitants devraient pouvoir rentrer chez eux dans la soirée. Les deux vice-Premiers ministres, Matteo Salvini (Ligue, extrême droite) et Luigi Di Maio (Mouvement 5 étoiles, antisystème), étaient présents sur place. Le démantèlement du pont a commencé en février, avec le démontage des différents tronçons entre les plus petits piliers. Vendredi, un premier élément du nouveau pont doit arriver par bateau à Gênes. Le gouvernement a promis que le nouveau viaduc autoroutier en acier et en béton, dessiné par l'architecte italien Renzo Piano, serait ouvert à la circulation en avril 2020. Le 14 août 2018, une partie du pont Morandi, du nom de l'architecte qui l'a conçu dans les années 1960, s'était effondrée de façon inattendue, entraînant dans sa chute véhicules et passagers, parmi lesquels quatre enfants.