Il doit rencontrer mardi matin au siège de l'Otan son secrétaire général Jens Stoltenberg, alors qu'en Afghanistan un accord historique entre Washington et les talibans est considéré comme imminent.

Selon l'émissaire américain Zalmay Khalilzad, le projet d'accord de paix pour tenter de mettre fin à 18 ans de guerre dans ce pays prévoit un retrait américain de cinq bases militaires d'ici 135 jours si les talibans tiennent leurs engagements.

Les Etats-Unis se sont engagés à consulter leurs alliés de l'Otan sur le retrait de leurs forces déployées en Afghanistan.

Quelque 17.000 hommes sont déployés dans le cadre de la mission de l'Otan Resolute Support chargée d'aider les forces armées afghanes à assurer la sécurité dans le pays, dont environ 8.000 soldats américains.

MM. Pompeo et Stoltenberg devraient discuter "des questions de sécurité en cours et la préparation des prochaines réunions", y compris le sommet de l'Alliance en décembre à Londres, a indiqué un responsable de l'Otan.

"Nous nous attendons aussi à ce qu'ils parlent du processus de paix en Afghanistan et de la mission de l'Otan dans ce pays", a-t-il ajouté.

Mike Pompeo doit aussi rencontrer la nouvelle équipe de l'Union européenne, en particulier lundi soir la présidente élue de la Commission, l'ex-ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyen, qui doit prendre ses fonctions le 1er novembre.

Mardi, le dirigeant américain doit s'entretenir avec le nouveau président du Conseil européen, le Belge Charles Michel, ainsi qu'avec le nouveau chef désigné de la diplomatie européenne, l'Espagnol Josep Borrell.

Dans un tweet avant son départ des Etats-Unis, Mike Pompeo a indiqué qu'il rencontrerait les responsables de l'Otan et de l'UE "pour parler de la coopération transatlantique sur les questions de sécurité et d'économie".

Les relations entre l'UE et Washington depuis l'arrivée de Donald Trump au pouvoir en janvier 2017 ont été marquées par de fortes tensions, en particulier sur le dossier iranien, le commerce ou la lutte contre le changement climatique.