Au moins sept personnes sont décédées selon les ONG opérant dans la région, et dont les dépouilles ont été rapatriées en Italie par bateau.

Plus tôt vendredi, SOS Méditerranée, une ONG franco-allemande, a communiqué via Twitter qu'un de ses bateaux avait intercepté 20 navires transportant des migrants. Ces bateaux transportent en général une centaine de passagers chacun.

Une porte-parole de l'association a informé dpa que les opérations de recherche étaient difficiles et que les garde-côtes italiens et Médecins sans frontières (MSF) étaient aussi sur place. MSF a confirmé être sur place mais n'a pas donné de détails.

Un autre bateau MSF est aussi revenu à Catania en Sicile avec six corps à bord. C'est la première fois que l'association caritative revient au port sans survivant, a-t-elle indiqué.

Une autre association maltaise, MOAS, a aussi amarré à Catania samedi avec 394 survivants, dont un grièvement blessé par des tirs, et le corps d'un adolescent tué par les trafiquants "qui voulaient sa casquette de baseball", a indiqué un porte-parole de MOAS, citant les récits des migrants.

Plus tôt, Riccardo Gatti de l'association espagnole Pro Activa Open Arms a évoqué une mission de sauvetage en cours pour 1.000 à 1.500 migrants dans 11 canots pneumatiques. Il s'exprimait durant une conférence de presse au sénat italien.

L'Italie est la porte d'entrée pour les migrants par bateau empruntant la Méditerranée, plus de 180.000 personnes ont rejoint ses côtes en 2016.

Au moins sept personnes sont décédées selon les ONG opérant dans la région, et dont les dépouilles ont été rapatriées en Italie par bateau. Plus tôt vendredi, SOS Méditerranée, une ONG franco-allemande, a communiqué via Twitter qu'un de ses bateaux avait intercepté 20 navires transportant des migrants. Ces bateaux transportent en général une centaine de passagers chacun. Une porte-parole de l'association a informé dpa que les opérations de recherche étaient difficiles et que les garde-côtes italiens et Médecins sans frontières (MSF) étaient aussi sur place. MSF a confirmé être sur place mais n'a pas donné de détails. Un autre bateau MSF est aussi revenu à Catania en Sicile avec six corps à bord. C'est la première fois que l'association caritative revient au port sans survivant, a-t-elle indiqué. Une autre association maltaise, MOAS, a aussi amarré à Catania samedi avec 394 survivants, dont un grièvement blessé par des tirs, et le corps d'un adolescent tué par les trafiquants "qui voulaient sa casquette de baseball", a indiqué un porte-parole de MOAS, citant les récits des migrants. Plus tôt, Riccardo Gatti de l'association espagnole Pro Activa Open Arms a évoqué une mission de sauvetage en cours pour 1.000 à 1.500 migrants dans 11 canots pneumatiques. Il s'exprimait durant une conférence de presse au sénat italien. L'Italie est la porte d'entrée pour les migrants par bateau empruntant la Méditerranée, plus de 180.000 personnes ont rejoint ses côtes en 2016.