Une "réunification complète" de la Chine avec Taïwan s'inscrit dans la ligne des intérêts fondamentaux de la Chine, avance le document. "La Chine doit et sera réunifiée", y est-il écrit. "Nous ne promettons pas de renoncer à la force et nous réservons l'option de prendre toute mesure nécessaire."

Taïwan est une démocratie que Pékin voit comme une province renégate. Le livre blanc estime que la menace ne provient pas des citoyens de Taïwan mais "de l'interférence de forces extérieures" et d'activités séparatistes. Les Etats-Unis sont pointés du doigt. Ils "minent la stabilité stratégique globale", dit le document qui accuse Washington d'adopter "des politiques unilatérales" et "d'intensifier la compétition entre les principales puissances".

La lutte contre les mouvements séparatistes au Tibet et au Xinjiang fait aussi partie des objectifs principaux de la Chine. Le livre blanc affirme enfin qu'il faut faire de "gros efforts" pour moderniser l'armée populaire de libération, car à ce niveau la Chine serait "loin derrière" les grandes armées du monde.