Donald Trump avait le mois dernier promis de relancer ce gigantesque projet d'oléoduc devant relier les champs de sables pétrolifères au Golfe du Mexique et auquel le président Barack Obama a mis son veto en février 2015.

"Le président élu Trump a bien fait comprendre qu'il soutient le pipeline Keystone XL, tout comme le Premier ministre Trudeau", a souligné Rona Ambrose dans un communiqué.

Aussi, il faut que Justin Trudeau et Donald Trump fassent "de l'approbation de ce projet créateur d'emplois une priorité absolue", a-t-elle ajouté.

En revanche, les conservateurs, battus il y a un an aux législatives après une décennie au pouvoir, réclament de Donald Trump de "maintenir un solide programme de libre-échange", soit exactement l'inverse de ce qu'a promis le milliardaire américain pendant toute la campagne de la présidentielle.

Sur ce sujet, Mme Ambrose veut s'assurer que "les Canadiens et les entreprises canadiennes continuent de bénéficier de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna)" et demande à M. Trump de tout faire pour ratifier le Partenariat transpacifique (TPP).

Or, le président élu a toujours affiché son "intention de renégocier" l'Aléna, et de retirer les Etats-Unis du TPP.

Donald Trump avait le mois dernier promis de relancer ce gigantesque projet d'oléoduc devant relier les champs de sables pétrolifères au Golfe du Mexique et auquel le président Barack Obama a mis son veto en février 2015."Le président élu Trump a bien fait comprendre qu'il soutient le pipeline Keystone XL, tout comme le Premier ministre Trudeau", a souligné Rona Ambrose dans un communiqué.Aussi, il faut que Justin Trudeau et Donald Trump fassent "de l'approbation de ce projet créateur d'emplois une priorité absolue", a-t-elle ajouté.En revanche, les conservateurs, battus il y a un an aux législatives après une décennie au pouvoir, réclament de Donald Trump de "maintenir un solide programme de libre-échange", soit exactement l'inverse de ce qu'a promis le milliardaire américain pendant toute la campagne de la présidentielle.Sur ce sujet, Mme Ambrose veut s'assurer que "les Canadiens et les entreprises canadiennes continuent de bénéficier de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna)" et demande à M. Trump de tout faire pour ratifier le Partenariat transpacifique (TPP).Or, le président élu a toujours affiché son "intention de renégocier" l'Aléna, et de retirer les Etats-Unis du TPP.