Première visite à Washington pour François Hollande depuis son entrée en fonctions. Les Américains "chérissent profondément" leur relation avec la France, a déclaré Barack Obama à son hôte et homologue français, à l'issue d'un entretien bilatéral des deux hommes, ce vendredi à la Maison-Blanche.

Le président américain, Barack Obama, a indiqué devant lui que le sommet du G8 prévu dans la soirée à Camp David allait évoquer des moyens énergiques pour soutenir la croissance dans le monde.

"Sur la croissance, le président Obama a pu marquer une convergence" de vues avec la France, a commenté le président Hollande, en soulignant également que les deux hommes avaient "la même conviction que la Grèce doit rester dans la zone euro".

Par ailleurs, le président français a dit avoir "rappelé" à son homologue américain sa "promesse" de retirer les troupes de combat françaises d'Afghanistan à la fin de l'année. "J'ai également précisé qu'il y aurait toujours un soutien sous une autre forme", a-t-il ajouté.

LExpress.fr

Première visite à Washington pour François Hollande depuis son entrée en fonctions. Les Américains "chérissent profondément" leur relation avec la France, a déclaré Barack Obama à son hôte et homologue français, à l'issue d'un entretien bilatéral des deux hommes, ce vendredi à la Maison-Blanche. Le président américain, Barack Obama, a indiqué devant lui que le sommet du G8 prévu dans la soirée à Camp David allait évoquer des moyens énergiques pour soutenir la croissance dans le monde. "Sur la croissance, le président Obama a pu marquer une convergence" de vues avec la France, a commenté le président Hollande, en soulignant également que les deux hommes avaient "la même conviction que la Grèce doit rester dans la zone euro". Par ailleurs, le président français a dit avoir "rappelé" à son homologue américain sa "promesse" de retirer les troupes de combat françaises d'Afghanistan à la fin de l'année. "J'ai également précisé qu'il y aurait toujours un soutien sous une autre forme", a-t-il ajouté. LExpress.fr