"Je peux confirmer qu'il y a une personne décédée", a déclaré le sous-commissaire John Tims, qui a annoncé qu'"à ce stade, il est trop dangereux" de procéder aux opérations de secours.

Selon la police, une cinquantaine de touristes se trouvaient à proximité du volcan au moment de son éruption lundi en début d'après-midi.

"Nous savons qu'il y avait un certain nombre de touristes, à la fois des Néo-Zélandais et des étrangers sur ou autour de l'île" au moment de l'éruption, a indiqué la Première ministre Jacinda Ardern.

Certaines personnes sont portées disparues alors que d'autres ont été blessées.

Des images retransmises en direct du volcan montrent plus d'une demi-dizaine de personnes marchant au bord du cratère avant l'éruption.

"Je peux confirmer qu'il y a une personne décédée", a déclaré le sous-commissaire John Tims, qui a annoncé qu'"à ce stade, il est trop dangereux" de procéder aux opérations de secours. Selon la police, une cinquantaine de touristes se trouvaient à proximité du volcan au moment de son éruption lundi en début d'après-midi."Nous savons qu'il y avait un certain nombre de touristes, à la fois des Néo-Zélandais et des étrangers sur ou autour de l'île" au moment de l'éruption, a indiqué la Première ministre Jacinda Ardern.Certaines personnes sont portées disparues alors que d'autres ont été blessées.Des images retransmises en direct du volcan montrent plus d'une demi-dizaine de personnes marchant au bord du cratère avant l'éruption.