Le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) a annoncé lundi en fin de journée retirer avec effet immédiat tous ses ministres du gouvernement formé avec les conservateurs du chancelier Sebastian Kurz, sans attendre les législatives anticipées qui devraient avoir lieu en septembre. Ce départ fait suite à la décision du chef du gouvernement de limoger le ministre de l'Intérieur d'extrême droite Herbert Kickl. Ce responsable politique controversé, stratège du FPÖ, sera le dernier clou du cercueil d'une coalition déjà à l'agonie.
...