Totalement dépendante des métaux rares, indispensables aux nouvelles technologies, l'économie mondiale tremble : le marché est aux mains de quelques pays, Chine en tête. Ni le recyclage ni la substitution ne résoudront le problème à court terme. Les solutions doivent être plus radicales.

Dans un ouvrage consacré à la guerre des métaux rares, le journaliste français Guillaume Pitron dévoile les dessous d'une mutation industrielle mondiale qui bouleverse les équilibres géostratégiques. Et pointe l'Europe, lente à comprendre, à questionner ses modes de consommation et... à rouvrir des mines.

Techniquement possible mais politiquement délicat, un tel projet se heurterait sans doute au refus de la population locale. Sur le plan éthique, en revanche, il serait logique d'assumer une part des concessions nécessaires à la fabrication de nos batteries et gsm.