Jean Hotman, ambassadeur au 17e siècle, affirmait que la tâche principale de diplomates consistait à dissimuler les bêtises de la patrie et du souverain, "un peu comme un enfant le ferait pour un parent sénile". Ça ne fonctionne pas toujours très bien. Ainsi, la diplomatie américaine n'est plus capable de masquer la stratégie du président Donald Trump, et encore moins de la compenser. "Je suis le seul qui compte", avance Trump. Depuis son entrée en fonctions, le personnel diplomatique des États-Unis s'est réduit de 10% et le département d'État a été marginalisé dans le processus décisionnel.
...