On appelle "crise humanitaire" une situation dans laquelle la vie d'un grand nombre de personnes est menacée, nécessitant la mise en oeuvre de moyens extraordinaires (dépassant ceux de l'aide humanitaire classique) afin d'éviter une catastrophe ou en limiter au maximum les conséquences. D'après un rapport de l'Unicef, voici les plus grandes crises humanitaires en 2019.

L'Ukraine

Les conflits en Ukraine ont commencé suite à la décision du gouvernement ukrainien de ne pas signer l'accord entre l'Ukraine et l'Union européenne. Les rebellions ont débuté par des manifestations. Aujourd'hui, le conflit entre les groupes armés et les forces gouvernementales ont un impact direct sur la santé mentale et physique des habitants. Plus de 3,4 millions de personnes subissent les effets du conflit, qui a engendré 13.000 morts et 30.000 blessés. Le conflit provoque d'importants dégâts au niveau des logements et des infrastructures civiles comme les systèmes d'approvisionnement en eau et en électricité, les écoles et les établissements de santé.

La République arabe syrienne et les pays voisins

Le conflit en République arabe syrienne a débuté en faveur de la démocratie et contre le régime de Bachar el-Assad. Il a commencé par des manifestations pacifistes mais s'est vite transformé en conflit armé. Après 8 ans de guerre, les besoins humanitaires en Syrie sont très importants. Environ 11 millions de personnes (la moitié de la population syrienne) ont besoin d'une aide humanitaire. A l'heure actuelle, plus de 5,6 millions de réfugiés syriens habitent dans des pays voisins comme la Turquie, le Liban, la Jordanie, l'Irak et l'Egypte.

Le Yémen

Au départ, le conflit au Yemen était un conflit interne entre les rebelles chiites houthis et les fidèles de l'ex président Ali Abdellah Saleh. Depuis 2015, des puissances voisines, comme des pays musulmans menés par l'Arabie Saoudite, ont décidé d'intervenir. Après 5 années de conflit, le Yémen connait la plus grande crise humanitaire mondiale. Plus de 100.000 personnes ont été tuées, environ 3,6 millions de personnes ont été déplacées et 24 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire.

L'Afghanistan

Les conflits en Afghanistan durent depuis plus de 30 ans. Depuis 2015, les forces de la République islamique d'Afghanistan se battent contre les talibans et autres groupes islamistes insurgés. Le pays fait face à des conflits armés, des catastrophes naturelles et un très grand taux de pauvreté, ce qui augmente considérablement les besoins humanitaires. Le nombre de victimes est si élevé que compter le nombre de morts durant ces conflits n'est pas réalisable. En 2020, plus de 9,4 millions de personnes auront besoin d'assistance et de protection en Afghanistan.

Les crises du Sahel (Burkina Faso, Mali et Niger)

La région du Sahel fait face à des multiples crises telles que des crises environnementales, alimentaires, politiques, économiques et un grand taux d'insécurité et d'instabilité. Le conflit qui oppose les états de la région du Sahel (principalement le Burkina Faso, le Mali et le Niger) et les groupes salafistes djihadistes liés à al-Qaïda engendre d'importantes manifestations de violence. Ces trois dernières années, le nombre d'écoles fermées à été multiplié par 6, ce qui équivaut à 3000 écoles suspendues.

L'Ebola en République démocratique du Congo

L'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo est l'épidémie la plus importante jamais enregistrée et la première épidémie dans une zone de conflit. Plus de 3000 cas d'Ebola ont été diagnostiqués au Congo et plus de 1600 personnes en sont décédées. Le risque que l'épidémie passe les frontières vers le Burundi, le Soudan, le Rwanda et l'Ouganda est très élevé.

La Corée du Nord

La Corée du Nord connait une crise humanitaire particulièrement grave. La crise alimentaire, qualifiée de grande famine, fait de nombreuses victimes. Plus d'un tiers de la population n'a pas accès à l'eau potable. Le nombre de morts est estimé entre 1,5 millions et 3,5 millions de personnes. Sur 25 millions de personnes vivant en Corée du Nord, 18 millions auront besoin d'une assistance humanitaire dans les prochaines années.

Les Rohingyas au Bangladesh et au Myanmar

Depuis août 2017, 706.000 Rohingyas ont fui l'état birman de Rakhine. La densité et la rapidité de cette crise ont fait d'elle la crise de réfugiés la plus importante du monde. A l'heure actuelle, 905.000 personnes ont besoin de protection.

La République bolivarienne du Venezuela

La crise politique et socio-économique que connait la République bolivienne du Vénézuela a engendré une situation de grande détresse pour près de 7 millions de personnes. Les conflits liés à la drogue, la crise économique, l'augmentation de la criminalité et la crise liée à l'opposition politique font de nombreuses victimes. Plus de 6,5 millions de personnes recherchent une aide humanitaire dans des pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Auteure: Margaux Glamocic

On appelle "crise humanitaire" une situation dans laquelle la vie d'un grand nombre de personnes est menacée, nécessitant la mise en oeuvre de moyens extraordinaires (dépassant ceux de l'aide humanitaire classique) afin d'éviter une catastrophe ou en limiter au maximum les conséquences. D'après un rapport de l'Unicef, voici les plus grandes crises humanitaires en 2019.Les conflits en Ukraine ont commencé suite à la décision du gouvernement ukrainien de ne pas signer l'accord entre l'Ukraine et l'Union européenne. Les rebellions ont débuté par des manifestations. Aujourd'hui, le conflit entre les groupes armés et les forces gouvernementales ont un impact direct sur la santé mentale et physique des habitants. Plus de 3,4 millions de personnes subissent les effets du conflit, qui a engendré 13.000 morts et 30.000 blessés. Le conflit provoque d'importants dégâts au niveau des logements et des infrastructures civiles comme les systèmes d'approvisionnement en eau et en électricité, les écoles et les établissements de santé.Le conflit en République arabe syrienne a débuté en faveur de la démocratie et contre le régime de Bachar el-Assad. Il a commencé par des manifestations pacifistes mais s'est vite transformé en conflit armé. Après 8 ans de guerre, les besoins humanitaires en Syrie sont très importants. Environ 11 millions de personnes (la moitié de la population syrienne) ont besoin d'une aide humanitaire. A l'heure actuelle, plus de 5,6 millions de réfugiés syriens habitent dans des pays voisins comme la Turquie, le Liban, la Jordanie, l'Irak et l'Egypte.Au départ, le conflit au Yemen était un conflit interne entre les rebelles chiites houthis et les fidèles de l'ex président Ali Abdellah Saleh. Depuis 2015, des puissances voisines, comme des pays musulmans menés par l'Arabie Saoudite, ont décidé d'intervenir. Après 5 années de conflit, le Yémen connait la plus grande crise humanitaire mondiale. Plus de 100.000 personnes ont été tuées, environ 3,6 millions de personnes ont été déplacées et 24 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire.Les conflits en Afghanistan durent depuis plus de 30 ans. Depuis 2015, les forces de la République islamique d'Afghanistan se battent contre les talibans et autres groupes islamistes insurgés. Le pays fait face à des conflits armés, des catastrophes naturelles et un très grand taux de pauvreté, ce qui augmente considérablement les besoins humanitaires. Le nombre de victimes est si élevé que compter le nombre de morts durant ces conflits n'est pas réalisable. En 2020, plus de 9,4 millions de personnes auront besoin d'assistance et de protection en Afghanistan.La région du Sahel fait face à des multiples crises telles que des crises environnementales, alimentaires, politiques, économiques et un grand taux d'insécurité et d'instabilité. Le conflit qui oppose les états de la région du Sahel (principalement le Burkina Faso, le Mali et le Niger) et les groupes salafistes djihadistes liés à al-Qaïda engendre d'importantes manifestations de violence. Ces trois dernières années, le nombre d'écoles fermées à été multiplié par 6, ce qui équivaut à 3000 écoles suspendues.L'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo est l'épidémie la plus importante jamais enregistrée et la première épidémie dans une zone de conflit. Plus de 3000 cas d'Ebola ont été diagnostiqués au Congo et plus de 1600 personnes en sont décédées. Le risque que l'épidémie passe les frontières vers le Burundi, le Soudan, le Rwanda et l'Ouganda est très élevé.La Corée du Nord connait une crise humanitaire particulièrement grave. La crise alimentaire, qualifiée de grande famine, fait de nombreuses victimes. Plus d'un tiers de la population n'a pas accès à l'eau potable. Le nombre de morts est estimé entre 1,5 millions et 3,5 millions de personnes. Sur 25 millions de personnes vivant en Corée du Nord, 18 millions auront besoin d'une assistance humanitaire dans les prochaines années.Depuis août 2017, 706.000 Rohingyas ont fui l'état birman de Rakhine. La densité et la rapidité de cette crise ont fait d'elle la crise de réfugiés la plus importante du monde. A l'heure actuelle, 905.000 personnes ont besoin de protection.La crise politique et socio-économique que connait la République bolivienne du Vénézuela a engendré une situation de grande détresse pour près de 7 millions de personnes. Les conflits liés à la drogue, la crise économique, l'augmentation de la criminalité et la crise liée à l'opposition politique font de nombreuses victimes. Plus de 6,5 millions de personnes recherchent une aide humanitaire dans des pays d'Amérique latine et des Caraïbes.Auteure: Margaux Glamocic