Le poste de commandement et le centre de contrôle de la base d'Evpatoria restent sous contrôle ukrainien. Les lieux, d'où les missiles avaient déjà été évacués, avaient été assaillis mardi en fin d'après-midi par une vingtaine de soldats russes assistés de plusieurs centaines de manifestants pro-russes, avait indiqué mardi une source ukrainienne à l'AFP.

A Fiolent, des soldats ont pénétré dans la base située à proximité du port de Sébastopol qui abrite la flotte russe de la mer Noire, a indiqué un officiel ukrainien, Volodymyr Bova. "Il y a des missiles mais ils sont désarmés", a-t-il précisé.

Le poste de commandement et le centre de contrôle de la base d'Evpatoria restent sous contrôle ukrainien. Les lieux, d'où les missiles avaient déjà été évacués, avaient été assaillis mardi en fin d'après-midi par une vingtaine de soldats russes assistés de plusieurs centaines de manifestants pro-russes, avait indiqué mardi une source ukrainienne à l'AFP. A Fiolent, des soldats ont pénétré dans la base située à proximité du port de Sébastopol qui abrite la flotte russe de la mer Noire, a indiqué un officiel ukrainien, Volodymyr Bova. "Il y a des missiles mais ils sont désarmés", a-t-il précisé.