La ville de Hawija dans le nord de l'Irak est l'une des dernières tenues par l'EI dans ce pays, les djihadistes ayant été chassés au cours des derniers mois de la plupart des territoires qu'ils avaient conquis en 2014. Les forces irakiennes ont lancé vendredi la bataille pour sa reconquête. "Les services du contre-terrorisme (CTS) et les (forces paramilitaires) du Hachd al-Chaabi se sont emparés de Rachad et de 45 villages et hameaux environnants dans le cadre de la seconde phase pour libérer Hawija", a affirmé le général Abdel Amir Yarallah. Rachad se trouve à 35 km au sud-est de Hawija.

Jusqu'à présent les opérations se concentraient sur l'ouest du fief de l'EI. Le Hachd al-Chaabi a confirmé l'assaut, précisant que cinq villages avaient été pris à l'ouest de Rachad. Les forces irakiennes sont soutenues dans la bataille de Hawija par l'aviation de la coalition internationale antidjihadistes dirigée par les États-Unis. Avant de fuir, l'EI avait mis le feu aux trois puits du champ pétrolier d'Allas, au sud de Kirkouk, ont indiqué la Compagnie pétrolière du Nord (NOC), contrôlée par les Kurdes, et des sources de sécurité. "Les forces de sécurité utilisent des bulldozers pour contrôler l'incendie que l'EI avait allumé samedi afin de bloquer l'avance des forces gouvernementales", a affirmé un colonel de police de la région de Hawija. Selon lui, ce champ pétrolier représentait l'un des principaux revenus de l'EI depuis 2014.

La ville de Hawija dans le nord de l'Irak est l'une des dernières tenues par l'EI dans ce pays, les djihadistes ayant été chassés au cours des derniers mois de la plupart des territoires qu'ils avaient conquis en 2014. Les forces irakiennes ont lancé vendredi la bataille pour sa reconquête. "Les services du contre-terrorisme (CTS) et les (forces paramilitaires) du Hachd al-Chaabi se sont emparés de Rachad et de 45 villages et hameaux environnants dans le cadre de la seconde phase pour libérer Hawija", a affirmé le général Abdel Amir Yarallah. Rachad se trouve à 35 km au sud-est de Hawija. Jusqu'à présent les opérations se concentraient sur l'ouest du fief de l'EI. Le Hachd al-Chaabi a confirmé l'assaut, précisant que cinq villages avaient été pris à l'ouest de Rachad. Les forces irakiennes sont soutenues dans la bataille de Hawija par l'aviation de la coalition internationale antidjihadistes dirigée par les États-Unis. Avant de fuir, l'EI avait mis le feu aux trois puits du champ pétrolier d'Allas, au sud de Kirkouk, ont indiqué la Compagnie pétrolière du Nord (NOC), contrôlée par les Kurdes, et des sources de sécurité. "Les forces de sécurité utilisent des bulldozers pour contrôler l'incendie que l'EI avait allumé samedi afin de bloquer l'avance des forces gouvernementales", a affirmé un colonel de police de la région de Hawija. Selon lui, ce champ pétrolier représentait l'un des principaux revenus de l'EI depuis 2014.