"Nous allons rassembler des dizaines de pays du monde entier", a assuré M. Pompeo dans une interview diffusée vendredi par la chaîne Fox News et donnée en marge d'une tournée du secrétaire d'Etat américain justement au Moyen-Orient.

Cette rencontre aura lieu les 13 et 14 février en Pologne, a précisé le chef de la diplomatie américaine.

Le sommet sera centré sur "la stabilité, la paix, la liberté et la sécurité au Moyen-Orient", a poursuivi M. Pompeo, "et cela inclut un élément important qui est de s'assurer que l'Iran n'ait pas d'influence déstabilisatrice".

M. Pompeo est arrivé vendredi à Bahreïn, première étape d'une tournée dans les pétromonarchies du Golfe. Avant le Golfe, le chef de la diplomatie américaine s'est rendu en Jordanie, en Irak et en Egypte.

Pour les Etats-Unis, cette tournée marathon vise à ressouder des alliances parfois ébranlées par de récents événements, de l'assassinat de Jamal Khashoggi au retrait américain annoncé de Syrie.