L'affaire portée devant le tribunal concerne un ressortissant sri-lankais, Vijayakumar Thuraissigiam, intercepté par les forces de l'ordre juste après avoir franchi la frontière sud des États-Unis, sans contrôle ni autorisation d'entrée.

La demande d'asile de V. Thuraissigiam avait été rejetée à plusieurs reprises, y compris par un juge de l'immigration. Le jugement avait ensuite fait l'objet d'un appel, avant de finir devant la Cour suprême.

Le verdict de la Cour suprême signifie que les personnes ayant réussi à traverser la frontière américaine sans passer par les canaux réglementaires et sans avoir réussi à convaincre les autorités que leur pays d'origine représente une menace à leur bien-être, pourront désormais faire l'objet d'une procédure d'expulsion rapide avant de pouvoir faire appel.

La décision a été adoptée avec 7 voix pour et 2 voix contre. Le président américain Donald Trump s'est efforcé de limiter de nombreux types d'immigration, en particulier les passages illégaux à la frontière sud.

L'affaire portée devant le tribunal concerne un ressortissant sri-lankais, Vijayakumar Thuraissigiam, intercepté par les forces de l'ordre juste après avoir franchi la frontière sud des États-Unis, sans contrôle ni autorisation d'entrée. La demande d'asile de V. Thuraissigiam avait été rejetée à plusieurs reprises, y compris par un juge de l'immigration. Le jugement avait ensuite fait l'objet d'un appel, avant de finir devant la Cour suprême. Le verdict de la Cour suprême signifie que les personnes ayant réussi à traverser la frontière américaine sans passer par les canaux réglementaires et sans avoir réussi à convaincre les autorités que leur pays d'origine représente une menace à leur bien-être, pourront désormais faire l'objet d'une procédure d'expulsion rapide avant de pouvoir faire appel. La décision a été adoptée avec 7 voix pour et 2 voix contre. Le président américain Donald Trump s'est efforcé de limiter de nombreux types d'immigration, en particulier les passages illégaux à la frontière sud.