Les sanctions resteront en place jusqu'à une "dénucléarisation complète et totalement vérifiable", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion avec ses homologues japonais et sud-coréen. M. Pompeo, qui fait escale dans la capitale japonaise après une visite de deux jours à Pyongyang, a insisté sur l'importance du contrôle de l'achèvement du processus.

Vérification

Pour le secrétaire d'Etat, il s'agit d'une "dénucléarisation au sens large", englobant toute la gamme d'armes, et "les Nord-Coréens comprennent cela, ils ne l'ont pas contesté", a-t-il dit. "Il y aura une vérification liée à la dénucléarisation complète, c'est ce que le président (Donald) Trump et le président Kim (Jong Un) ont tous deux accepté", a-t-il ajouté.

M. Pompeo s'est montré serein, bien que la Corée du Nord ait qualifié samedi soir de méthodes de "gangster" la façon dont les Etats-Unis négocient le désarmement nucléaire. "Le président Trump et moi croyons que ces efforts pour la paix en valent la peine", a-t-il encore souligné.

Les sanctions resteront en place jusqu'à une "dénucléarisation complète et totalement vérifiable", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion avec ses homologues japonais et sud-coréen. M. Pompeo, qui fait escale dans la capitale japonaise après une visite de deux jours à Pyongyang, a insisté sur l'importance du contrôle de l'achèvement du processus. Pour le secrétaire d'Etat, il s'agit d'une "dénucléarisation au sens large", englobant toute la gamme d'armes, et "les Nord-Coréens comprennent cela, ils ne l'ont pas contesté", a-t-il dit. "Il y aura une vérification liée à la dénucléarisation complète, c'est ce que le président (Donald) Trump et le président Kim (Jong Un) ont tous deux accepté", a-t-il ajouté. M. Pompeo s'est montré serein, bien que la Corée du Nord ait qualifié samedi soir de méthodes de "gangster" la façon dont les Etats-Unis négocient le désarmement nucléaire. "Le président Trump et moi croyons que ces efforts pour la paix en valent la peine", a-t-il encore souligné.