Selon les médias turcs, le vice-président américain Mike Pence a confirmé au premier ministre turc, Binali Yildirim, que son administration voulait un "nouveau départ" pour les relations entre Washington et Ankara. Yildirim a déclaré à son tour que l'expulsion de l'imam Gülen "pouvait tourner une page" dans les relations entre les deux pays.
...