Ces tarifs douaniers ont été approuvés par l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en représailles aux subventions accordées à l'avionneur européen Airbus.

L'OMC estime depuis octobre que les USA peuvent appliquer des taxes sur des produits européens pour une valeur de 7,5 milliards d'euros. Les produits comme les gaufres belges, les whiskys irlandais et écossais, des fromages comme le Cheddar, le Parmesan ou l'Emmental étaient épargnés, mais il apparaît aujourd'hui qu'ils pourraient tout de même être visés par des taxes allant jusqu'à 100%.

Les tarifs pour d'autres produits qui faisaient déjà partie de la liste pourraient être relevés. Une procédure de consultation est en cours à Washington. Les États-Unis prendront ensuite une décision finale.

Ces tarifs douaniers ont été approuvés par l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en représailles aux subventions accordées à l'avionneur européen Airbus.L'OMC estime depuis octobre que les USA peuvent appliquer des taxes sur des produits européens pour une valeur de 7,5 milliards d'euros. Les produits comme les gaufres belges, les whiskys irlandais et écossais, des fromages comme le Cheddar, le Parmesan ou l'Emmental étaient épargnés, mais il apparaît aujourd'hui qu'ils pourraient tout de même être visés par des taxes allant jusqu'à 100%. Les tarifs pour d'autres produits qui faisaient déjà partie de la liste pourraient être relevés. Une procédure de consultation est en cours à Washington. Les États-Unis prendront ensuite une décision finale.