Parmi les autres dispositions étudiées figurent notamment la communication des données financières ou encore un questionnaire relatif à l'idéologie des touristes entrant sur le territoire américain. Les autorités américaines veulent ainsi que les voyageurs prouvent "jusqu'à (leur) satisfaction" que leur visite est légitime, a expliqué un conseiller du ministère de la Sécurité nationale au Wall Street Journal.

Une réforme des contrôles de sécurité est en cours, mais l'ampleur de celle-ci reste à déterminer. Les nouveaux changements s'appliqueront également aux ressortissants des 38 pays bénéficiant actuellement du programme d'exemption de visa, dont la Belgique, l'Allemagne ou encore la France. Le président Donald Trump avait martelé pendant sa campagne la nécessité de contrôler de manière très approfondie toute personne désirant entrer aux Etats-Unis.

Parmi les autres dispositions étudiées figurent notamment la communication des données financières ou encore un questionnaire relatif à l'idéologie des touristes entrant sur le territoire américain. Les autorités américaines veulent ainsi que les voyageurs prouvent "jusqu'à (leur) satisfaction" que leur visite est légitime, a expliqué un conseiller du ministère de la Sécurité nationale au Wall Street Journal. Une réforme des contrôles de sécurité est en cours, mais l'ampleur de celle-ci reste à déterminer. Les nouveaux changements s'appliqueront également aux ressortissants des 38 pays bénéficiant actuellement du programme d'exemption de visa, dont la Belgique, l'Allemagne ou encore la France. Le président Donald Trump avait martelé pendant sa campagne la nécessité de contrôler de manière très approfondie toute personne désirant entrer aux Etats-Unis.