Les catastrophes les plus meurtrières furent le tremblement de terre en janvier en Haïti (222.570 morts), la vague de chaleur et les feux de forêts de l'été en Russie (56.000 morts), et le tremblement de terre d'avril en Chine (2.700 morts).

Les événements les plus coûteux ont été le tremblement de terre en février au Chili (30 milliards de dollars de dégâts et 520 morts) et le séisme de septembre en Nouvelle-Zélande (coût provisoirement chiffré à 3,7 milliards de dollars).

Dans les pays les plus développés, l'Europe occidentale a été balayée par le tempête Xynthia en février (65 morts, 6,1 milliards de dollars de dégâts) et les Etats-Unis par des tornades, pour un total de 4,7 milliards de dollars.

Au total, le numéro un mondial de la réassurance a comptabilisé 950 catastrophes naturelles en 2010, un chiffre bien supérieur à la moyenne de ces trente dernières années (615 catastrophes annuelles).

Elles ont fait quatre fois plus de victimes que la moyenne des catastrophes depuis 1980 : 295.000 morts contre 66.000 en moyenne, et ont été plus coûteuses (130 milliards de dollars de dégâts contre une moyenne de 95 milliards).

Le Vif.be, avec Belga

Les catastrophes les plus meurtrières furent le tremblement de terre en janvier en Haïti (222.570 morts), la vague de chaleur et les feux de forêts de l'été en Russie (56.000 morts), et le tremblement de terre d'avril en Chine (2.700 morts). Les événements les plus coûteux ont été le tremblement de terre en février au Chili (30 milliards de dollars de dégâts et 520 morts) et le séisme de septembre en Nouvelle-Zélande (coût provisoirement chiffré à 3,7 milliards de dollars). Dans les pays les plus développés, l'Europe occidentale a été balayée par le tempête Xynthia en février (65 morts, 6,1 milliards de dollars de dégâts) et les Etats-Unis par des tornades, pour un total de 4,7 milliards de dollars. Au total, le numéro un mondial de la réassurance a comptabilisé 950 catastrophes naturelles en 2010, un chiffre bien supérieur à la moyenne de ces trente dernières années (615 catastrophes annuelles). Elles ont fait quatre fois plus de victimes que la moyenne des catastrophes depuis 1980 : 295.000 morts contre 66.000 en moyenne, et ont été plus coûteuses (130 milliards de dollars de dégâts contre une moyenne de 95 milliards). Le Vif.be, avec Belga