"Tous les membres d'équipage, mis à part treize qui sont chargés de lutter contre l'incendie, ont abandonné le navire. Ils sont tous sains et saufs", a indiqué dans un communiqué la compagnie propriétaire de l'Athena, dont le port d'attache se trouve dans les îles danoises Féroé.

Un porte-parole des garde-côtes de Falmouth, chargé de coordonner les opérations aériennes et maritimes de secours, a précisé que les rescapés avaient pu monter à bord d'un porte-conteneurs, le Vega. Ce dernier avait été le premier des cinq navires de commerce ayant réagi au S.O.S. A ce moment, l'incendie semblait maîtrisé, quelque cinq heures après s'être déclaré.

Les treize hommes restés à bord sont également chargés de diriger le navire vers le port le plus proche afin de vérifier l'étendue des dégâts et de s'assurer de sa navigabilité, selon la BBC.

Le Vif.be, avec Belga

"Tous les membres d'équipage, mis à part treize qui sont chargés de lutter contre l'incendie, ont abandonné le navire. Ils sont tous sains et saufs", a indiqué dans un communiqué la compagnie propriétaire de l'Athena, dont le port d'attache se trouve dans les îles danoises Féroé. Un porte-parole des garde-côtes de Falmouth, chargé de coordonner les opérations aériennes et maritimes de secours, a précisé que les rescapés avaient pu monter à bord d'un porte-conteneurs, le Vega. Ce dernier avait été le premier des cinq navires de commerce ayant réagi au S.O.S. A ce moment, l'incendie semblait maîtrisé, quelque cinq heures après s'être déclaré. Les treize hommes restés à bord sont également chargés de diriger le navire vers le port le plus proche afin de vérifier l'étendue des dégâts et de s'assurer de sa navigabilité, selon la BBC. Le Vif.be, avec Belga