"Le 20 août démarre (...) le plan de redressement économique avec la reconversion monétaire, cinq zéros en moins", a déclaré M. Maduro au cours d'une réunion de son cabinet.

Initialement, le président avait annoncé l'impression de nouveaux billets avec trois zéros en moins, une mesure qui aurait dû entrer en vigueur le 4 août.

Prévue initialement le 4 juin dernier, la mise en circulation d'une nouvelle monnaie avait déjà été reportée auparavant à la demande de la Banque centrale.

La mesure annoncée mercredi par Nicolas Maduro vise, selon lui, à "faciliter les transactions financières" et à "protéger" le bolivar.

"Cinq zéros de moins pour avoir (...) un nouveau système financier et monétaire stable", a dit le chef de l'Etat vénézuélien.

M. Maduro soutient que la crise économique et l'hyperinflation dans son pays sont la conséquence d'une "guerre économique" livrée par la droite vénézuélienne et les Etats-Unis pour le renverser.

"Le 20 août démarre (...) le plan de redressement économique avec la reconversion monétaire, cinq zéros en moins", a déclaré M. Maduro au cours d'une réunion de son cabinet. Initialement, le président avait annoncé l'impression de nouveaux billets avec trois zéros en moins, une mesure qui aurait dû entrer en vigueur le 4 août. Prévue initialement le 4 juin dernier, la mise en circulation d'une nouvelle monnaie avait déjà été reportée auparavant à la demande de la Banque centrale. La mesure annoncée mercredi par Nicolas Maduro vise, selon lui, à "faciliter les transactions financières" et à "protéger" le bolivar. "Cinq zéros de moins pour avoir (...) un nouveau système financier et monétaire stable", a dit le chef de l'Etat vénézuélien.M. Maduro soutient que la crise économique et l'hyperinflation dans son pays sont la conséquence d'une "guerre économique" livrée par la droite vénézuélienne et les Etats-Unis pour le renverser.