Les accusations lancées par l'auteur sont claires. Même si on aime nous faire croire qu'on défend la démocratie et les droits de l'homme, en réalité nous nous intéressons uniquement aux intérêts géopolitiques et au pétrole. Et s'il nous faut sacrifier des centaines de milliers de vies ? C'est dommage, mais qui s'en préoccupe ?
...