Le renoncement de Bouteflika en Algérie : une étape... mais pas une fin

14/03/19 à 13:25 - Mise à jour à 14:20
Du Le Vif/L'Express du 14/03/19

Les annonces du pouvoir promettant une révision de la Constitution et du système politique suscitent encore la méfiance.

A observer la poursuite, le mardi 12 mars dans plusieurs villes d'Algérie, des manifestations contre le pouvoir, il n'est pas sûr que l'annonce, la veille, du renoncement à un cinquième mandat du président sortant Abdelaziz Bouteflika ait convaincu une majorité d'Algériens. " Nous exigeons un changement radical du système, non un changement de marionnettes ", clamait notamment une banderole de manifestants dans les rues d'Alger. L'...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné