C'est un premier coup de canif au taux d'imposition unique de 13% dont le pays a été fier. Les revenus supérieurs à cinq millions de roubles (64.240 euros au taux actuel) seront imposés à 15% dès 2021, contre les 13% actuels, a indiqué Vladimir Poutine dans une allocution.

Il a aussi annoncé de nouvelles subventions et aides aux familles et entreprises frappées par les conséquences économiques de la pandémie. Le président a mis en garde sur les conséquences économiques de la pandémie de nouveau coronavirus, les qualifiant de "sérieux défi pour la Russie".

"Une récession mondiale a commencé, une chute de l'économie mondiale dont toutes les conséquences et la profondeur restent à établir", a-t-il dit. Cette réforme de l'impôt sur le revenu, qui est une des principales sources de financement du budget fédéral, devrait rapporter quelque 60 milliards de roubles supplémentaires, a indiqué le président, précisant que cette somme serait utilisée pour soigner les enfants avec des maladies rares.

L'impôt unique sur le revenu, introduit en 2001, était une des réformes clés du premier mandat de Vladimir Poutine. Sa modification est abordée régulièrement depuis plusieurs années, l'hypothèse de l'effacer ou de la baisser pour les faibles revenus ayant été évoquée.

L'introduction de l'impôt unique en 2001 "a permis de sortir les salaires et les revenus de l'ombre, de simplifier et de rendre compréhensible l'administration fiscale", a déclaré le président. Mais avec "la nouvelle qualité de l'administration, l'introduction des technologies digitales, il est devenu possible de distribuer le fardeau fiscal de manière plus différenciée", a-t-il ajouté.

C'est un premier coup de canif au taux d'imposition unique de 13% dont le pays a été fier. Les revenus supérieurs à cinq millions de roubles (64.240 euros au taux actuel) seront imposés à 15% dès 2021, contre les 13% actuels, a indiqué Vladimir Poutine dans une allocution. Il a aussi annoncé de nouvelles subventions et aides aux familles et entreprises frappées par les conséquences économiques de la pandémie. Le président a mis en garde sur les conséquences économiques de la pandémie de nouveau coronavirus, les qualifiant de "sérieux défi pour la Russie". "Une récession mondiale a commencé, une chute de l'économie mondiale dont toutes les conséquences et la profondeur restent à établir", a-t-il dit. Cette réforme de l'impôt sur le revenu, qui est une des principales sources de financement du budget fédéral, devrait rapporter quelque 60 milliards de roubles supplémentaires, a indiqué le président, précisant que cette somme serait utilisée pour soigner les enfants avec des maladies rares. L'impôt unique sur le revenu, introduit en 2001, était une des réformes clés du premier mandat de Vladimir Poutine. Sa modification est abordée régulièrement depuis plusieurs années, l'hypothèse de l'effacer ou de la baisser pour les faibles revenus ayant été évoquée. L'introduction de l'impôt unique en 2001 "a permis de sortir les salaires et les revenus de l'ombre, de simplifier et de rendre compréhensible l'administration fiscale", a déclaré le président. Mais avec "la nouvelle qualité de l'administration, l'introduction des technologies digitales, il est devenu possible de distribuer le fardeau fiscal de manière plus différenciée", a-t-il ajouté.